Charles
Fontaine

Index des personnes

Achille

Fils de Pélée et de Thétis. Héros achéen de la guerre de Troie.

Occurrences

Actéon

Petit-fils d'Apollon, transmué en cerf après avoir surpris, lors d'une chasse, Artémis au bain.

Occurrences

Adonis

Fils de Cinyras et de sa fille Myrrha, amant d'Aphrodite, il est tué lors d'une chasse par un sanglier. Il est d'une grande beauté.

Occurrences

Albret, Jeanne d’

Fille de Marguerite de Navarre et de Henri II d’Albret, femme d’Antoine de Bourbon, duc de Vendôme, (mariage en 1549) puis reine de Navarre (en 1555). (ER)

Occurrences

Alibert, Noël

Dédicataire d'Antoine du Moulin à l'orée de sa traduction d'Augustinus Niphus, Des Augures, ou divinations (Lyon, Jean de Tournes, 1545): Alibert est alors valet de chambre de la Reine de Navarre. Dédicataire de Jacques Focard en tête de la Paraphrase de l'Astroloabe (Lyon, Jean de Tournes, 1546): Alibert est identifié comme valet de chambre du Roy et son singulier amy . Focard écrit: maddonnay à exercice approchant le tien, c'estoit Astrologie . Il évoque ton continuel, & louable travail des choses supernaturelles . Ces deux dédicaces montrent que Noël Alibert est visiblement féru d'astrologie. On lui attribue traditionnellement la paternité de deux blasons (le cœur et l’oreille), derrière le nom d’Albert le Grand. Voir Blasons anatomiques du corps féminin, éd. Julien Gœury, Paris, GF, 2016, p. 252. Jean Visagier offre une épigramme à Albert le Grand, alias Noël Alibert, dans les Epigrammata de 1537. Des Périers lui adresse une épigramme (Recueil des oeuvres de feu Bonaventure des Périers, Lyon, Jean de Tournes, 1544): A maistre Noel Alibert, Lyonnois . Voir Les Bibliothéques Françoises de La Croix du Maine et de Du Verdier sieur de Vauprivas, p. 194 : « NOEL ALIBERT, Lyonnois, Valet de Chambre de la Roine de Navarre. Il a composé quelques Œuvres, desquels je n’ai pas connaissance » N. Rondot recense un Noël Alibert, peintre et verrier lyonnais, actif entre 1530 et 1545, ayant épousé Benoîte Montgard (Les Peintres de Lyon du quatorzième au dix-huitième siècle, Paris, Plon, Nourrit et Cie, 1888, p. 87, n° 276). il s'agit probablement du même homme, car dans son étrenne de 1546, Fontaine évoque les qualités de son ami en ces termes: C'est que du verre en mille formes / Tu en ouvres comme de cire. . L'hypothèse a été soulevée par Rosanna Gorris, Mythe et transmutation dans le Cymbalum Mundi , Le Cymbalum Mundi: actes du colloque de Rome (3-6 novembre 2000, éd. F. Giacone, Genève, Droz, 2003, p. 168. Sur ce verrier, voir Tania Levy ( Mysteres et joyeusetés , thèse, vol. II, p. 7), qui propose plusieurs versions du prénom et du nom: Noel / Nesme Albert / Alybert/ Alibert / Alibel: Noël (ou Nesme) et Michel sont sans doute le même artiste ou de proches parents. Il(s) vive(nt) dans le quartier allant de l'hôpital à Ambronay (...). Marié avec Benoîte Mongars, il vit dans le même quartier que sa belle-famille (...). En 1535, il partage son pennon avec de nombreux imprimeurs (EE 21, f°27). T. Levy indique les dates de 1515-1538. (ER)

Occurrences

Alsinois, comte d’

Occurrences

Amie d'Antoine du Moulin

Non identifiée. (ER)

Occurrences

Amyot, Jacques

Index MM. Traducteur d’Héliodore, de Diodore et des Vies de Plutarque

Occurrences

An(n)ebault, Jacques d’

Index MM. évêque de Lisieux. cardinal depuis le 9 déc. 1544 ; † 1558

Occurrences

Aneau, Barthélemy

Humaniste, régent du Collège de la Trinité à Lyon en 1540. Il se voit confier à trois reprises l'oraison de la Saint-Thomas (dont en 1538). C'est lui qui aurait recruté Fontaine pour enseigner au collège de la Trinité à Lyon. Gilbert Ducher, Epigrammata, livre II, 1538, Ad Barptolemaeum Anulum . Voir Marie Madeleine Fontaine, Brigitte Biot, Antoine Champigny. Mort en 1561. (ER)

Occurrences

Anne

Figure littéraire de maîtresse (voir Clément Marot). (ER)

Occurrences

Annebault, Claude d’

Échanson du roi en 1519. Participe aux tournois du Camp du Drap d'Or en juin 1520. Lieutenant de la compagnie de François de Vendôme, comte de Saint-Pol, cousin du roi, qu'il suit en Italie du nord en 1524. Prisonnier à Pavie. Devient seigneur d'Annebault à la mort de son père en 1534. Lors de la reprise des guerres d'Italie à partir de 1536, il joue un rôle important, notamment en Piémont. Maréchal de France en 1538. À la fin de l'été 1539, François Ier nomme Claude d'Annebault gouverneur du Piémont (arrive à Turin le 11 octobre 1539). Ambassade à Venise en décembre 1539. Il revient à la cour en avril 1540. À partir de 1543, chef du Conseil des affaires de François Ier, auquel il assistait régulièrement depuis 1540. Mort en 1552. Lié à François Errault. Voir François Nawrocki, Claude d'Annebault (v. 1495-1552), in Les Conseillers de François Ier, Rennes, PUR, 2011, p. 481-506. (ER)

Occurrences

Apelle

Peintre antique.

Occurrences

Apollon

Dieu grec de la poésie. (ER)

Occurrences

Argus

Géant aux cent yeux, gardien d'Io.

Occurrences

Artémidore

Auteur grec de l'Onirocritique ( interprétation des rêves ), IIe siècle.

Occurrences

Arthiaud (avocat)

Avocat à Lyon (Estreines, p. 12), (ER)

Occurrences

Atalante

Héroïne grecque, ayant notamment chassé le sanglier de Calidon.

Occurrences

Aublé, Marin

Précepteur des enfants du connétable Anne de Montmorency. Archives nationales, MC/ET/XXXIII/24, fol. VIxxXIX v° (fol. 139 v°): reconnaissance de 17 l. t., remboursables à la Toussaint, par Henri Maurice, libraire et relieur de livres, rue Saint-Jacques, près des Jacobins, à Marin Aublé, maître ès arts, étudiant en l'Université, demeurant au collège de Lisieux (25 novembre 1539). (ER)

Occurrences

Aurelius

Critique de Catulle, qui réplique dans Ad Aurelium et Furium . (ER)

Occurrences

Bacchus

Occurrences

Baronnat, Nicolas

Échevin à l'orée de 1546. (ER) Index MM. procureur du roi

Occurrences

Beneri, M.

Occurrences

Bertaut, Jacques

Marie-Noëlle Baudouin-Matuszek, Officiers royaux sous Henri II et François II (1547-1560) , Annuaire-Bulletin de la Société de l'histoire de France, 2010, p. 89: Trésorier et payeur des Ligues Suisses. Archives nationales MC/ET/XIX/166, 2 décembre 1544. (ER)

Occurrences

Bidault, Jehan

Difficile à identifier. On trouve un Jehan Bidault dans un document des archives départementales du Cher (minutes de Me Dyvoy, notaire à Bourges), 52365, Cayer notulaire de tous les contractz des venerables religieux abbé et couvent de Sainct Sulpice lez Bourges , f. 135 v°, 24 mars 1559 as (1560 ns): Jehan Bidault, official dudict Bourges et doyen en ladicte esglise de Bourges . On sait que Fontaine a voyagé à Bourges où il a des amis. On conserve l'inventaire après décès d'un autre Jehan Bidault, clerc de l'église Sainte-Geneviève du Miracle des Ardants, rue Neuve-Notre-Dame, ce qui correspond au quartier où a grandi Charles Fontaine (Arch. nationales, MC/ET/XXIII/133, 22 août 1588. Rien ne permet toutefois de conclure qu'il s'agit de l'un d'entre deux. (ER)

Occurrences

Bievre

Destinataire d'une épigramme graveleuse.

Occurrences

Blaise

Destinataire d'une épigramme licencieuse. (ER)

Occurrences

Bongrain, Pierre

Destinataire non identifié d'une épigramme de La Fontaine d'Amour. Lié à un quartier Saint-Gervais? (ER)

Occurrences

Boulaud, Christofle

Avocat en Parlement de Paris. Pas de sources trouvée aux archives. (ER)

Occurrences

Bourbon, Nicolas

Nicolas Bourbon l'Ancien (ca 1503-1550). Poète néolatin. Soupçonné d'hérésie, il est emprisonné et, à sa libération, quitte la France pour l'Angleterre en 1535. À son retour en 1536, il s'installe à Lyon. En 1540, il entre au service de Marguerite de Navarre et devient précepteur de Jeanne d'Albret. Une épigramme de Bourbon ouvre l'Adolescence clémentine de Marot. Voir les travaux de Sylvie Laigneau-Fontaine. (ER)

Occurrences

Boyssoné, Jean de

Originaire de Castres (Tarn). Professeur de droit à l'Université de Toulouse à partir de 1526 environ. Étroitement lié à la sodalitas lyonnaise. Auteur de poèmes français et néo-latins. Conseiller de Savoie (à Chambéry) à partir de 1539. À Toulouse, soupçonné de sympathies avec l'hérésie, il a subi les attaques du Parlement de Toulouse (accusé d'hérésie en 1532, emprisonnement, procès, condamnation). Ami de Dolet et de Visagier, à Toulouse. Séjourne plusieurs fois à Lyon, de 1534 ou 1536 à 1539. C'est lui qui recommande Dolet à Gryphe lorsque l'Orléanais doit fuir Toulouse. À Chambéry, ses démêlés avec Julien Tabouet, procureur général à Chambéry, mènent à son emprisonnement en 1551 et à la perte de son poste de conseiller au Parlement. De 1551 à 1555, il enseigne à l'Université de Grenoble en attendant la révision de son procès au Parlement de Paris. Il recouvre son siège au Parlement de Chambéry en 1556. Voir Jean-Claude Margolin, À propos de quelques lettres conservées de Boyssoné à Dolet , in Études sur Etienne Dolet, le théâtre au XVIe siècle, le Forez, le Lyonnais et l'histoire du livre, Genève, Droz, 1993, p. 21-49, et Au temps de Barthélemy Aneau: Jean de Boyssoné et l'humanisme lyonnais d'après sa correspondance , RHR n°47, 1998, p. 11-24. La correspondance de Boysonné est conservée dans le ms 834 de la Bibliothèque municipale de Toulouse. Voir également Henri Jacoubet, Jean de Boyssoné et son temps, Toulouse et Paris, 1930; Joseph Buche, Lettres inédites de Jean de Boyssoné et de ses amis , Revue des Langues romanes, 1895, p. 176-190 et 269-278; 1897, p. 117-197; François Mugnier, La Vie et les poésies de Jean de Boyssoné, Paris, 1897 (Genève, Slatkine Reprints, 1971) et Jehan de Boyssoné et le Parlement français de Chambéry, Paris, 1898; Richard de Boysson, Un humaniste toulousain: Jean de Boysson, 1505-1559 , Bulletin de la Société scientifique, historique et archéologique de Corrèze, t. 33, 1911 et t. 34, 1912, passim, et M. Guibal, De Jo. Boyssonei vita, Toulouse, Chauvin, 1863. (ER)

Occurrences

Briçonnet, Guillaume

Identification probable du recepveur de Glatigny avec Guillaume Briçonnet, seigneur de Glatigny, secrétaire du roi, trésorier de la maison de la reine et des cent gentilshommes en 1506 et 1551, receveur général du Maine, qui meurt en 1534 (ce qui permettrait de dater la pièce parue dans La Fontaine d'Amour en 1545). Voir Louis Moreri, Le grand Dictionnaire historique ou le mélange curieux de l'histoire sacrée..., p. 486, col. 1. (ER)

Occurrences

Brielle, Claude

Lyonnaise. Commère de Charles Fontaine. Sœur de Marie Brielle. (ER)

Occurrences

Brielle, Marie

Lyonnaise. Sœur de Claude Brielle. Habite en la Grenette . Maîtresse de Flora, la jeune épouse de Fontaine en 1545. (ER)

Occurrences

Brinon, Jean I

Jean I Brinon, seigneur de Villaines, mort en 1528. Père de Jean II Brinon. Procureur au Parlement de Paris, premier Président du Parlement de Normandie, cancelier d'Alençon, président du conseil de la régente Louise de Savoie. (ER)

Occurrences

Brinon, Jean II

Fils de Jean I Brinon, premier Président de Rouen, et de Pernette de Perdriel, dame de Médan. Né vers 1520, meurt en 1555, ruiné. Étudie le droit à Orléans. En 1544, officier en la Chambre des comptes puis Conseiller du Roi au Parlement de Paris. Mécène, notamment de la jeune Brigade. Seigneur de Villaines. Auteur des Amours de Sydere (vers 1548-1550, recueil perdu cité par La Croix du Maine, 1772, vol. I, p. 465. Il bénéficie de nombreuses dédicaces (François Habert, Thomas Sébillet, Claude Martin, Claude Goudimel, Marc Antoine Muret, Claude Colet, Érasme, Louis-François Le Duchat, Gabriel Bounin, Ronsard). Bibliophile: https://numelyo.bm-lyon.fr/f_view/BML:BML_06PRV01000SJX43310811137 Liste de ses livres conservés à la BM de Lyon: https://catalogue.bm-lyon.fr/search/39a8e9c6-8173-4e16-82a1-738652816569 Tombeau, à sa mort: Mazarine 10694(A°, f. 14 et f. 15 (recueil Rasse de Neux). D’après Marine Molins, Fontaine connaît Brinon au moins depuis la fin des années 1530 si ce n’est avant. Voir Marine Molins, Charles Fontaine traducteur, p. 64 . (ER)

Occurrences

Brueil, Monsieur de

Non identifié pour le moment. (ER)

Occurrences

Bryau, Jacques

Un Jacques Bryau figure dans la Fontaine d'Amour. S'agit-il du même que le Bryau(d) - sans prénom - qui apparaît comme conseiller au siège présidial à Lyon (Ruisseaux), puis comme lieutenant (Odes, enigmes et épigrammes)? Par ailleurs, un Jacques Bryaud figure dans un document des Arch. nationales, MC/ET/LXXXVI/28, le 12 avril 1551, comme docteur es droit (Bryan ou Bryau). Dans le même document figure Antoine Senneton, conseiller au Parlement de Paris. S'agit-il du même ou, du moins, de celui de La Fontaine d'Amour (qui est maître)? Le Présidial de Lyon est créé en 1551 (1552 ns). (ER)

Occurrences

Bryau, Jacques ou André

Fils du médecin André Briau (ou Brian) et de Clémence de Rochefort (voir Antoine Péricaud, Notes et documents pour servir à l'histoire de Lyon..., p. 49). Jacques Briau fut conseiller au siège présidial de Lyon (Danielle Jacquart, Dictionnaire biographique des médecins en France au Myen Âge..., art. Briau). À partir d'avril 1557 (provision), il est lieutenant général civil et meurt peu après (voir Marie-Noëlle Baudouin-Matuszek, Officiers royaux sous henri II et François II (1547-1560), Annuaire-Bulletin de la Société de l'histoire de France, 2010, p. 72). (ER).

Occurrences

Budé, Guillaume

Humaniste. Maître des requêtes du roi. Fontaine lui offre une épitaphe. (ER)

Occurrences

Bureau, Jean

Cousin de Fontaine (probablement par alliance, par Marguerite Carme). Notaire à Tournus dans le Mâconnois (documents des Archives départementales du Rhône - retrouver la cote dans mes propres archives). Confirmé par l'épigramme de La Fontaine d'Amour. (ER)

Occurrences

Burgaud, Pierre

Occurrences

Caille, Jacques

En 1551, mariage de sa nièce Marguerite Caille (fille de Simon Caille, écuyer, prévôt des maréchaux de France en la sénéchaussée de Lyon, Forez et Beaujolais, et d'Anne Bullioud) avec Jacques Cadier, écuyer, seigneur de la Brosse, de Baize et autres lieu, élu pour le roi au pays et élection de Bourbonnais et conseiller des comptes. Jacques Caille est alors chanoine de l'église collégiale de Saint-Just et prieur commendataire de Villemeux. Généalogie historique de la Maison Cadier de Veauce , Revue historique de la noblesse, p. 137-138. Archives municipales de Lyon, CC/57, folio 137, nommées de 1555: Jacques Caille et Pierre de La Forge, chanoines de Saint-Just. (ER)

Occurrences

Cambray, Jacques de

Berruyer. Ami très proche de Barthélemy Aneau. Il est très proche du milieu lyonnais. Chancelier de l'Université de Bourges en succession de Guillaume de Cambray, chancelier dans les années 1530, à ne pas confondre avec l'archevêque de Bourges du même nom, mort en août 1505. Il joue un rôle important dans la diplomatie française sous François Ier et Henri II. (Marie Madeleine Fontaine, éd d'Alector, t. I, p. 352). Dans les Odes, il est conseillier et aumonier du roy, chancelier de Bourges et ambassadeur en Transsylvanie . Index MM. chancelier de Bourges, « estant à Constantinople et tenant le lieu de M. Aramon » en 1555, conseiller et aumônier du roi, ambassadeur du roi Transylvanie en 1557 || Gabriel d’Aramon : ambassadeur de François Ier auprès de Soliman II, avait quitté son poste en 1546, las de ne recevoir ni instructions ni argent. Il revint à Constantinople l’année suivante, chargé de cadeaux, pour empêcher qu’une trêve ne fut signée entre le sultan et Charles Quint Source : Barbier-Mueller, Bibliothèque poétique

Occurrences

Campaspé

Maîtresse d'Alexandre le Grand, peinte par Appelle.

Occurrences

Canape, Jean

Médecin et traducteur en français de livres de médecine (Galien, Louis Vasse, Guy de Chauliac). Évelyne Berriot-Salvadore, Enseigner les indoctes , vulgariser la médecine , Seizième Siècle, n°8, 2012, p. 141-154. Élise Rajchenbach, Médecins, chirurgiens, apothicaires: à qui sont adressées les traductions médicales? Enquête sur l'édition lyonnaise des années 1540 , Renaissance and Reformation / Renaissance et Réforme, vol. 42, n°1, hiver 2019, p. 211-232. Arch municipales CC40. Nommées 1545, f. 24 v°. (ER)

Occurrences

Capella, Jean de

Échevin à l'orée de 1546 (Monfalcon). (ER)

Occurrences

Carme, Marguerite

Première épouse de Charles Fontaine, (mariage vers 1540, morte avant février 1545, date probable du remariage de Fontaine avec Flora). Elle est issue d'une famille d'orfèvres lyonnais, les Carme. Cette famille est alliée à Jacques Gauvain, orfèvre et graveur qui a épousé l'une des filles de Guillaume Carme ou Carmon, dit Augustin (dorier). Voir Natalis Rondot, Les orfèvres de Lyon, du XIVe au XVIIIe siècle, Paris, 1888. Fontaine est en procès pour la succession de son épouse: on y retrouve les noms de Carme et de Gauvain.. (ER)

Occurrences

Catin

Personnage littéraire représentant la maîtresse facile (voir Clément Marot). (ER)

Occurrences

Caton

Occurrences

Catulle

Poète latin. (ER)

Occurrences

Chaillart, Jean

Notaire à Lyon. Arch. dép. du Rhône, 3E342, 23 avril 1549: acte concernant Charles Fontaine, lié à l'héritage de sa première épouse Marguerite Carme. Le nom de Jehan Bureau, notaire de Tournus en Mâconnais y apparaît associé avec celui de Fontaine. Archives municipales de Lyon, CC41, nommées 1545, f° 46 r°. (ER)

Occurrences

Chalant, Jean

Non identifié, Un Annemond Chalant, docteur, a effectué l'oraison de la saint Thomas en 1520 (Archives municipales de Lyon, CC/681, pièce n°6). (ER)

Occurrences

Charès de Lindos

Sculpteur grec du IVe s av. JC. Disciple de Lysippe.

Occurrences

Charles II d'Orléans

22 janvier 1522 - 9 septembre 1545. Sixième enfant et troisième fils de François Ier et de Claude de France. Duc d'Orléans après la mort du Dauphin François en 1536, quand Henri devient Dauphin. Il appartient au parti du roi, avec la duchesse d'Étampes, contre le parti du Dauphin Henri avec Diane de Poitiers. (ER)

Occurrences

Charles Quint

Empereur du saint Empire romain germanique. Rival de François Ier. A pour emblème l'aigle.

Occurrences

Charton

Chanoine. Lyon. Archives municipales de Lyon, CC/42, nommées 1551, folio 11: le chanoine Charreton possède ung grand tenement de maison , nommé le Chariot, assiz en la dicte rue (de Pierre-Scise), jouxte le chemin tendant de la dicte rue à la fontaine des Expées (Excès) et l'église Saint-Martin de la Chanal (Chana)... L'immeuble est prisé 70£. (ER)

Occurrences

Cicéron

Avocat et auteur romain, Ier s av. JC.

Occurrences

Claire

Objet d'une épigramme graveleuse. (ER)

Occurrences

Cléopâtre

Cléopâtre VII (ca 69 - 30 av. JC). Reine d'Égypte. Compagne de Jules César puis de Marc Antoine.

Occurrences

Colin

Destinataire d'une épigramme de La Fontaine d'Amour. Non identifiable avec un prénom seul. (ER)

Occurrences

Corinne

Maîtresse d'Ovide, chantée par le poète latin. (ER)

Occurrences

Corqueron

Maître de la chapelle du roi. Non identifié. S'agit-il d'une déformation du nom de Certon? (ER)

Occurrences

Crequy, Jean de

Capitaine. Très probablement Jean VIII de Crequy (mort en 1555), seigneur de Canaples et capitaine de 100 gentilshommes du roi. (ER)

Occurrences

Crussol, Antoine de

Fils de Charles de Crussol et de Jeanne de Genouillac. En 1544, il est sénéchal de Cahors en Quercy. En 1547, il est vicomte d'Uzès, comte de Tonnerre en 1556 avec Louise de Clermont-Tallard puis duc d'Uzès en 1656 et pair de France en 1572. Voir Marine Molins, liste des destinataires de Fontaine dans Charles Fontaine traducteur (Droz, 2011), p. 311. L'identification du vicomte d'Uzès à Antoine de Crussol, dans La Fontaine d'Amour, ne va pas de soi. Le père d'A. de C., Charles, meurt le 11 mars 1546 (1545 as) et je n'ai pas trouvé de trace de transmission préalable du vicomté d'Uzès à Antoine. Toutefois, la pièce de La Fontaine d'Amour souligne que le Viconte de Usez commence(...) le grec et le latin, ce qui laisserait entendre que Fontaine s'adresse à un jeune homme (Antoine de Crussol est né en 1528). À approfondir, donc. (ER)

Occurrences

Cupidon

Dieu de l'amour. (ER)

Occurrences

Cynthie

Maîtresse de Properce, chantée par le poète latin. (ER)

Occurrences

Danes, Pierre

1497-1577. Premier professeur de grec au Collège Royal en 1530 (Fontaine a suivi ses cours, d'après La Fontaine d'Amour). Il quitte le Collège de France en 1535. En 1545, François Ier le nomme ambassadeur de France au concile de Trente, avec Claude d'Urfé et Jacques de Ligneris. Henri II le nomme précepteur du dauphin, futur François II. En 1557, il obtient l'évêché de Lavaur (dès 1523, curé de l'église Saint-Josse à Paris).. Index MM. Lecteur royal d’hébreu, puis évêque de Lavaur, précepteur des enfants du roi

Occurrences

Daniele

Hypothèse d'après l'étrenne de 1546: le prénom serait Gabrielle. (ER) Index MM. dame

Occurrences

Daphné

Fille du dieu fleuve Pénée, nymphe poursuivie par Apollon. Son père la métamorphose en laurier au moment où elle est sur le point d'être rejointe par Apollon.

Occurrences

Datiches

Ami de Fontaine, destinataire d'une étrenne dans la Fontaine d'Amour.

Occurrences

David

Roi d'Israël, à qui sont attribués les Psaumes.

Occurrences

De La Landre

Frère de Jean de La Landre, destinataire de la même étrenne en 1546. Pâtissier. (ER)

Occurrences

De la Landre, Jean

Pâtissier avec son frère (également dédicataire mais sans prénom), Parisien installé à Lyon, dédicataire de Fontaine pour les étrennes de 1546. (ER)

Occurrences

De La Louppe, Vincent

Avocat en Parlement de Paris. Auteur de Commentarii Vincenti Lupani de magistratibus, et præfecturis Francorum (Paris, Guillaume Le Noir, 1551), de sa traduction: Des Dignitez, Magistrats, et Offices du Royaume de France (Paris, Guillaume le Noir, 1553), ainsi que d'autres ouvrages. (ER)

Occurrences

Des Gouttes, Jean

Receveur des dîmes à l'église de Lyon. Auteur de Philandre et Passerose (Lyon, Jean de Tournes, 1544). Voir l'introduction de Pascale Mounier à son édition du texte. Hypothèse d'une participation de Des Gouttes à la traduction de l' Orlando furioso (Lyon, Sulpice Sabon pour Jean Thelusson, 1543-1544). Voir É. Rajchenbach, RHR n°71, 2011, p. 45-54. D'après Data BnF, 1509-1563. (ÉR)

Occurrences

De Tournes, Jean

Imprimeur lyonnais. Voir les travaux de Michel Jourde ainsi qu'Élise Rajchenbach, Mais devant tous est le Lyon marchand. Construction littéraire d'un milieu éditorial et livres de poésie française à Lyon (1536-1551), Genève, Droz, 2016. (ER)

Occurrences

Discorde

Déesse de la discorde.

Occurrences

Dugué, X

Membre non identifié de la famille maternelle de Charles Fontaine, avec qui le poète se rend à Venise.

Occurrences

Du Lyon, Antoine

Seigneur de Preuilly, de Gentilly et de Jullenatz. Entre comme Conseiller au Parlement de Paris en 1531 (Barbier, Ma Bibliothèque poétique, p. 227). Archives nationales, Châtelet de Paris, Insinuations Y//86, fol. 239 v° (25 juin 1540): conseiller du Roi en la cour de Parlement , marié à Catherine de Chanouvrier. Reçoit en donation la terre et seigneurie de la Garde, paroisse de Saint-Igny-de-Roche, diocèse d'Antins, au pays de Mâconnais. MC/ET/XXXIII/27 (1543): conseiller et auditeur en la Chambre des comptes . MC/ET/XXXIII/32/A, fol. VIxxx cad 130, 8 juillet 1546: conseiller du Roi, auditeur en la Chambre des comptes . Insinuations Châtelet de Paris Y//97, fol. 74 v° (17 octobre 1551): Conseiller du Roi et auditeur en la chambre des comptes , époux de Perrette du Pré, beau-père de Catherine Fumée, veuve de Claude Le Charron, avocat en la cour de Parlement. Voir Félix Aubert, Recherches sur l'organisation du Parlement de Paris au XVIe sicèle (1515-1589) , Nouvelle Revue historique de droit français et étranger, vol. 36 (1912), p. 227. (ER)

Occurrences

Du Moulin, Antoine

Mâconnais installé à Lyon, qui collaboreà partir de 1545, avec Jean de Tournes, auprès duquel il joue le rôle d'éditeur humaniste. Voir Élise Rajchenbach, Mais devant tous est le Lyon marchant. Construction littéraire d'un milieu éditorial et livres de poésie française à Lyon (1536-1551).

Occurrences

Du Peyrat, Jean

Lieutenant general pour le roi en la sénéchaussée de Lyon. Arch. municipales CC40. Nommées 1545, f. 21 r°: 300£. Père de Madeleine du Peyrat. (ER)

Occurrences

Du Peyrat, Madeleine

Épouse de Claude Tourvéon. Fille de Jean du Peyrat et de Claudine Laurencin.

Occurrences

Du Puy, Hugues

Lieutenant particulier en la sénéchaussée de Lyon. Fils de Jean Dupuy, notaire et châtellain de Saint-Galmier et de Jacqueline Taupeau. Docteur en droit, avocat puis lieutenant particulier à la sénéchaussée de Lyon, conseiller de Lyon et enfin, en 1572, Premier Président au Parlement à la Dombes. Sa sœur Claire a épousé Claude Laurencin, receveur des tailles et mécène à Lyon. En 1537, Hugues Dupuy a acquis la terre et la châtellenie de Vitigneux en Forez ainsi que la terre et la seigneurie du Fay (sur Saint-Jean-Bonnefonds) (AD Loire B 2198 f. 2 v°) Il était également seigneur de la Motte. Voir aussi Arch. Hosp. Lyon B 282, (E167) (indiqué par Longeon). Claude Longeon, Une Province française à la Renaissance. La Vie intellectuelle en Forez au XVIe siècle, St-Étienne, Centre d'Études foréziennes, 1975, p. 72. Citant Vindry, Parlementaires français au XVIe siècle, t. I, fasc. 1, p. 211. Claude Rosselet, Epigrammata, Lyon, Gryphe, 1537, p. 117. Élu lors des élections consulaires la fin 1536 pour l'année suivante (Arch. mun. Lyon, BB 1-370???). (ER)

Occurrences

Durand, Guillaume

Le premier régent du Collège de la Trinité, en 1527-1538, mais ce n'est probablement pas lui, dans les Estreines de 1546 (il a eu des Muses parisiennes comme Fontaine). (ER)

Occurrences

Durande, Anne

Épouse de François Sala, d'après Fontaine en 1546. (ER)

Occurrences

Endymion

Berger endormi par la Lune afin qu'elle puisse jouir de lui à loisir.

Occurrences

Éole

Dieu du vent.

Occurrences

Errault, François

Chevalier. Conseiller au Parlement de Paris le 12 novembre 1532, puis Président en la Cour du Parlement de Piémont (à Turin) du 16 févr. 1539 au 28 nov. 1543. Garde des Sceaux le 12 juin 1543, destitué de son office en 1544. Sa fille, Geneviève, est mariée à Jacques Morin, seigneur de Loudon, conseiller au parlement de Paris. Marine Molins: lié à Germain de Brie et proche de Claude d’Annebault et de Jean du Bellay. Sr de Chemans près d’Angers. Mort en 1544, à Châlon sur Marne, le 3 septembre (en compagnie de l'Amiral d'Annebaut, traittant la Paix entre le Roy et l'Empereur (Anselme de Sainte-Marie). Époux de Marie de Loyne, fille de François de Loynes et d'Anne le Boulanger. Voir Anselme de Sainte-Marie, Histoire de la Maison Royale de France, et des grands officiers de la Couronne, vol. 2, 1674, p. 96. Voir Lucien Romier, Les Institutions françaises en Piémont sous Henri II , Revue historique, t. 106, fasc. 1 (1911), p. 1-26 (plus particulièrement p. 8). Cédric Michon, La Valse des gardes des sceaux , Les Conseillers de François Ier, PUR, 2011. Isidoro Soffietti, La Costituzione della Cour de parlement di Torino , Rivista di storia del diritto italiano, t. XLIV, 1976, p. 305-308. (ÉR)

Occurrences

Esculape

Dieu de la médecine.

Occurrences

Faure, Imbert

Échevin à l'orée de 1546. Arch. municipales de Lyon, CC/940, comptabilité de Jacques Coulaud (1540-1541): Conseiller de la ville (au côté d'Hugues de La Porte). En 1559 et 1560, il figure dans la comptabilité de la ville comme seigneur de la Salle et maison forte de Theyzé (Arch. municipales de Lyon, CC/1065, 1558-1559; CC/1080, 1559-1560). Voir aussi la correspondance de la commune de Lyon, Arch. municipales, AA/46 (pièces 73-76: plusieurs correspondants dont Imbert Faure: aller voir pour identifier le document en question et en obtenir la date). Élections consulaires, arch. municipales de Lyon, BB/370: 1538, 1544, 1545, 1550, 1560. D'après Arch. municipales de Lyon, CC/977, 1547-1548 (pièce n° 18), il est conseiller de la ville, esleu au lieu de Jehan Cléberger, pour ce qu'il estoit allé de vie à trépas . En 1555-1556 (Arch. municipales de Lyon, CC/1029, comptabilité communale), il est Me Humbert Faure est conseiller général, superintendant des deniers communs des villes de la généralité de Lyon . Voir aussi Arch. municipales de Lyon, BB/394, pour cette fonction (au moment où elle est supprimée - son nom apparaît). En 1544-1545, figure dans la comptabilité communale (Arch. municipales de Lyon, CC/963, pièce n° 23) la recette d'une pension de XXX l. réachaptée par Humbert Faure, le VII décembre MVcXLII . Figure dans les taxes perçues au nom du roi (Arch. municipales de Lyon, CC/144, 1545-1554). En 1559-1560, on trouve trace d'une vente à noble Hymbert Faure, seigneur de Theizé, bourgeoys cytoien de Lyon, au prix de dix mil l. t. d'une rente de 800 l. t. (Arch. municipales de Lyon, CC/1081, 1559-1560, pièce n° 15). Voir aussi, sur la rente, CC/1097 (1561-1562). En 1557-1558, il apparaît comme général surintendant des deniers communs, dons et octroys (arch. municipales, CC/1047, 1557-1558, comptabilité communale de François Coulaud). En 1569 puis en 1570, damoyselle Anne Gondelfinger est donnée comme vefve feu noble Humbert Faure, en son vivant seigneur de Thézé, bourgeoys citoyen de Lyon (arch. municipales de Lyon, CC/1163, 1568-1569; CC/1180, 1570-1571 et plus tard encore). Elle est encore désignée comme sa femme (et non veuve) en 1565-1566 (Arch. municipales de Lyon, CC/1136, 1565-1566). Quartier de la Grenette (Fontaine d'Amour). (ER)

Occurrences

Faye, Estienne

Estienne Faye est nommé official de la primatiale Saint-Jean de Lyon par l'archevêque en 1525 (Gallia christiana, éd de 1715, tome 4, publié en 1728, p. 181). On le retrouve à cette fonction en 1542-1543, instruisant le procès d'Étienne Dolet auprès de Mathieu Oroy (Procès d'Estienne Dolet, éd. Alphonse Honoré Taillandier, Paris, Techener, 1836, p. 3-4). Verdun-Léon Saulnier, Maurice Scève, t. II, p. 277: Estienne Faye, docteur ès droit, custode de l'église Sainte-Croix en la grande église, official de la Primace de Lyon, vicaire général, tant au spirituel qu'au temporel, du cardinal de Ferrare, archevêque et administrateur perpétuel de l'archevêché, et Comte de Lyon, primat de France. Il eût son rôle dans les poursuites dernières engagées contre Dolet. Jean Beyssac, Les Custodes de Sainte-Croix , Bulletin de la société littéraire, historique et archéologique de Lyon, 1929, p. 36, et Les Chevaliers de l'Église, p. 85. Mort entre le 15 et le 27 octobre 1551. Claude Rousselet lui adresse une épigramme (Lyon, Gryphe, 1537). (ER)

Occurrences

Flebergue, Jean

Échevin à l'orée de 1546 (Monfalcon). (ER)

Occurrences

Flora

Déesse, amante de Zephyrus. (ER)

Occurrences

Fontaine, Catherine

Sœur de Charles Fontaine, morte vers 1540.

Occurrences

Fontaine, Charles

Occurrences

Fontaine, Charles (le jeune)

Index MM. fils de Ch. Fontaine || Fils de Charles Fontaine

Occurrences

Fontaine, Flora

Épouse de Charles Fontaine. Originaire de Chaponost.

Occurrences

Fontaine, Gaspard

Fils de Ch. Fontaine. Présenté comme petit filz dans les Estreines (probablement parce que très jeune). Il est le premier fils que Fontaine ait avec Flora. Voir l'épître dédicatoire à Jean Bureau au début de sa traduction d'Artémidore (1546): Plus de quatre ou cinq moys, devant que ma Fleurie m'eust faict mon fils Gaspard, qui est le seul et premier d'elle et de moy... (ER)

Occurrences

François Ier

Roi de France de 1515 à 1547. (ER)

Occurrences

Furius

Critique de Catulle, qui répond dans Ad Aurelium et Furium . (ER)

Occurrences

Gaultier

Prénom désignant un quidam dans une épigramme de La Fontaine d'Amour. (ER)

Occurrences

Gauteret

Chanoine à Lyon, compère de Fontaine, qu'il connaît de Paris. Il peut s'agir de Jehan ou de Gaspard Gauteret, frères et tous deux chanoines. Jehan Gauteret est chanoine de Saint-Just, docteur en droit. Désigné comme official et inquisiteur lors du procès de Baudichon de la Maisonneuve en 1534, aux côtés de l'official Estienne Faye, également un dédicataire de Fontaine dans les Etrennes de 1546 (N. Weiss, Le Réformateur Aimé Meigrot, le martyr Etienne de la Forge et Jean Kléberg dit le bon Allemand (1524-1546, Bulletin de la société d'histoire du protestantisme français, 1890, p. 251 et 255). Gaspard Gauteret est également chanoine à Lyon. C'est cette identification que propose la notice de Rothschild 2877 (650c) des Odes, Enigmes... sur Archives et manuscrits . Gaspard Gauteret meurt en 1564. Le chanoine Gauteret perd sa sœur, dont nous ne connaissons pas le nom. (ER)

Occurrences

Gauteret (sœur du Chanoine)

Sœur du chanoine Gauteret, morte avant 1545 (épigramme consolatoire adressée au canoine Gauteret dans La Fontaine d'Amour). (ER)

Occurrences

Gayand, Philippe

L'identité du doyen de la collégiale d'Aigueperse reste à sourcer (information aimablement donnée par Thierry Pécout). Aigueperse, diocèse d'Autun. Philippe Gayand est sacriste et chanoine de Beaujeu. (ER)

Occurrences

Gondelfinger, Anne

Épouse d'Imbert Faure. En 1569 puis en 1570, damoyselle Anne Gondelfinger est donnée comme vefve feu noble Humbert Faure, en son vivant seigneur de Thézé, bourgeoys citoyen de Lyon (arch. municipales de Lyon, CC/1163, 1568-1569; CC/1180, 1570-1571 et plus tard encore). Elle est encore désignée comme sa femme (et non veuve) en 1565-1566 (Arch. municipales de Lyon, CC/1136, 1565-1566).

Occurrences

Gondi, Meraulde de

Fille de Marie-Catherine de Pierrevive, dame du Peron. Épouse de François Rousselet, seigneur de Pardieu, de Montluel, en Dauphiné (conseiller de la ville de Lyon en 1540-1541: archives municipales de Lyon., CC/940, 1540-1541, pièce n°13) (ER)

Occurrences

Granger, Geoffroy

Médecin à Paris. Docteur régent. Archives nationales MC/ET/LXXXVI/28 (1er avril 1551); MC/ET/LXXXVI/28 (29 juillet 1551): docteur régent en la faculté de médecine ; MC/ET/LXXXVI/29 (16 octobre 1551); S//4431: titres et sentences concernant Montmartre, entre autres au nom de Geoffroy Granger, docteur en médecine (1552); Châtelet de Paris, Insinuations, Y//100, fol. 76 (24 février 1559): docteur régent en la faculté de médecine en l'université de Paris . Son frère, François, y apparaît comme laboureur demeurant à Besson près Moulins en Bourbonnais. Il possède lui-même des propriétés à Besson; MC/ET/XXXIII/50 (22 octobre 1565: docteur en médecine. Nicolas Bourbon lui adresse une pièce des Nugæ (Lyon, Gryphe, 1538). Possesseur d'un exemplaire de Prisciani Grammatici Cæsariensis libri omnes (Venise, Alde Manuce, 1527), relié vers 1540 à son nom: GODO. GRANGERII BOII ET AMICORUM (formule et amici également employée par Grolier). Voir A. R. A. Hobson, A Biding for Geoffroy Granger, Bibliothèque d'Humanisme et Enaissance, t. 18, n° 2 (1956), p. 280-281. (ER)

Occurrences

Gravier, Jean

Secrétaire de la ville de Lyon / secrétaire du Consulat, il figure dans le registre de comptabilité communale. Le fils du Charles Fontaine, Jean, dédie son Hortulus puerorum / Petit Jardin pour les enfants, à Jean Gravier (Lyon, Loys et Charles Pesnot, 1561), suivie d'une pièce en vers latins adressée à Antoine Gravier, son fils.

Occurrences

Grolier, François

Échevin à l'orée de 1546 (Monfalcon). (ER)

Occurrences

Gryphe, Sébastien

Imprimeur-libraire à Lyon. Voir actes du colloque qui lui a été consacré. (ER)

Occurrences

Guillaume

Prénom qui désigne un quidam dans une épigramme de La Fontaine d'Amour.

Occurrences

Guillot, Gaspard

Avocat de Charles Fontaine. Probablement Gaspard Guillot (Fontaine n'indique pas de prénom). Voir Arch. Municipales de Lyon, CC/986, Comptabilité communale de François Coulaud pour 1548-1549, pièce n°95, Loyse Taillemond est identifiée comme vefve feu Me Gaspard Guillot, en son vivant docteur ès droitctz , et CC/1009, Comptabilité communale de François Coulaud pour 1552-1553, pièce n°29: comme vefve feu messire Gaspard Guillot, en son vivant advocat en la court ordinaire de Lyon. (ER)

Occurrences

Guybert

Avocat à Lyon. (ÉR)

Occurrences

Hadrien

Empereur romain. (ER)

Occurrences

Hélène

Fille de Léda et de Zeus, épouse de Ménélas, enlevée par Pâris.

Occurrences

Henri II

Dauphin de France à partir de 1536, puis roi de France à partir de 1547. (ER)

Occurrences

Henry, Guillaume

Échevin à l'orée de 1546 (élu en remplaçant de son oncle Guyot Henry, décédé). (ER)

Occurrences

Hercule

Héros grec, connu pour sa force surhumaine.

Occurrences

Héro

Amante de Léandre.

Occurrences

Hugand, Vincent

Élu de Mâcon. Archives départementales de Saône-et-Loire, C464 (1558-1566: à affiner) Louis Hugand, contrôleur des aides: même famille? (ER)

Occurrences

Io

Maîtresse de Zeus, qui la transforme en génisse pour qu'elle échappe à la jalousie d'Héra. Héra exige que Zeus lui offre la génisse mais le dieu se change en taureau pour la rencontrer. Héra confie alors Io à la surveillance d'Argos (Argus en latin), géant aux cent yeux.

Occurrences

Jacob

Non identifié.

Occurrences

Jean, Catherin

Écuyer, maître de la poste du roi à Lyon. Arch. municipales de Lyon, CC/144 (1545-1554), taxes perçues au nom du roi. Catherin Jean figure, côté de Fournières, comme tenant la poste du Roy , à 5 sous, 5 livres 10 sous (folio 13). Archives municipales de Lyon CC40 (nommées 1545), f. 5 v°. CC912. CC0724. BnF ms fr 20549, ms fr 20551. D'après une lettre du 16 mai 1558 de M. de Cotarel à Barbe d'Amboise, comtesse de Seyssel-La Chambre, mort en 1558 (archives départementales de Savoie, SA150). Paul de Courteault, Blaise de Monluc historien, p. 348. (ER)

Occurrences

Jeanne

Désignée comme hôtesse dans la Fontaine d'Amour (1545), Personnage fictif ou personne réelle? (ER)

Occurrences

Junon

Déesse romaine, sœur et épouse de Jupiter. Porteuse de richesses.

Occurrences

Jupiter

Dans la mythologie romain, roi des dieux. Marié à Junon, il a de multiples aventures.

Occurrences

Juré, Alexis

Originaire de Chieri (= de Quiers ), en Piémont. Marchand. Eugénie Droz formule l'hypothèse selon laquelle Alexis Jure, ami de Claude La Maistre, serait le passeur du Beneficio di Cristo (Venise, Bernardino Bindoni, 1543) en France (Chemins de l'hérésie, III, Genève, Droz, 1970-1976, p. 123-124, et plus largement p. 80-129). Le texte est traduit par Claude Le Maistre, un ami de Marot, et publié sous le titre Du Benefice du Jesuschrist crucifié (Lyon, Jean de Tournes, 1545). L'ouvrage fut rapidement mis à l'index. Alexis Jure est également le destinataire d'une pièce de Bonaventure des Périers parue dans le Recueil des Oeuvres de feu Bonaventure des Périers (Lyon, Jean de Tournes, 1544). Voir aussi Rosanna Gorris, Il Torchio e la seta: la nébuleuse des imprimeurs et libraires piémontais à Lyon et leur networking franco-italien , in Le Savoir italien sous les presses lyonnaises à la Renaissance, éd. Silvia d'Amico et Susanna Gambino Longo, Genève, Droz, 2017, p. 37-88. (ER)

Occurrences

La Fay, M. de

Lyonnais. Marine Molins propose Jean de La Fay, docteur en droit, bourgeois de Lyon. Il pourrait également s'agir de Pierre Arod, seigneur de La Fay (échevin dès la fin des années 1530. A épousé Marguerite Laurencin. Dans La Fontaine d'Amour, Fontaine l'appelle seigneur , ce qui oriente vers la seconde hypothèse. Enquête à poursuivre. (ER)

Occurrences

La Fay, Mme de

Occurrences

La Porte, Charles de

Occurrences

La Porte, Hugues de

Libraire lyonnais. Bourgeois de Lyon, plusieurs fois échevin de la ville. Associé jusqu'en 1547 à ses frères François (mort en 1543) et Jean, sous la raison Hugues de La Porte et héritiers d'Aymon de La La Porte . Meurt en 1572. Data BnF: https://data.bnf.fr/fr/13543042/hugues_de_la_porte/ Archives municipales de Lyon, CC/940, 1540-1541 (comptabilité de Jacques Coulaud): figure comme conseiller de la ville. Élections consulaires, arch. municipales de Lyon, BB/370: 1538, 1544, 1549, 1555. Échevin à l'orée de 1546. (ER)

Occurrences

La Porte, Marguerite de

Occurrences

La Porte, Méraulde de

Commère de Fontaine. Épouse de Pierre Bullioud (mariage probable au printemps 1546, d'après étrenne de Fontaine), mère de Marguerite Bullioud qui épouse en 1578 Jean II Croppet (L. Morel de Voleine et H. de Charpin, Recueil de documents pour servir à l'histoire de l'ancien Gouvernement de Lyon, Lyon, Louis Perrin, 1854, p. 180). Ne pas confondre son époux Pierre Bullioud, docteur en droit avec son homonyme, procureur du roi, humaniste et bibliophile (1548-1597). Arch. Nat. MC/ET/XIX/154, 11 janvier 1540. D'après les nommées des habitants de Lyon de 1551, Pierre Bullioud est procureur du roi (archives municipales de Lyon, CC/42). Voir Marie-Noëlle Baudoin-Matuszek, Officiers royaux sous Henri II et François II (1547-1560), Annuaire-Bulletin de la Société de l'histoire de France, 2010, p. 73: provision de l'office le 5 juin 1549. (ER)

Occurrences

Larcher, François

Clerc des comptes (Fontaine d'Amour), puis procureur en la Chambre des comptes de Paris. Archives nationales, P//12, n° 146 (10 décembre 1557): François Larcher est procureur à la chambre des Comptes. Châtelet de Paris, Insinuations Y//115, fol. 90 v° (29 janvier 1573): Marie Dupuy est dite veuve de François Larcher, procureur en la chambre des Comptes. (ER)

Occurrences

Laurencin, Claudine

Épouse de Jean du Peyrat, mère de Madeleine du Peyrat. (ER)

Occurrences

Léander

Amant de Héro, mort noyé en traversant à la nage le bras de mer qui le séparait de sa bien-aimée.

Occurrences

Léda

Dans la mythologie grecque, Léda est l'épouse de Tyndare. Zeus, assimilé par les Romains à Jupiter, la séduit sous la forme d'un cygne.

Occurrences

Le Jouvre, Nicole

Mort avant 1549. Poète. Helléniste et latiniste. Originaire de Saint-Brisson-sur-Loire. François Habert publie ses épitaphes dans le Premier Livre des sermons du sententieux Horace (Paris, Fezendat, 1549) et dans le Temple de Chasteté (Paris, Fezendat, 1549). À Bourges, au service de Catherine d'Amboise puis de Jacques Thiboust, seigneur de Quantilly, notaire et secrétaire du roi, élu en Berry (attesté en 1545). Voir Élise Rajchenbach, Nicole Le Jouvre. Un poète en Berry , BHR, t. LXXXII, 2, 2020, p. 323-330. D'après Barbier-Mueller, Ma Bibliothèque poétique: avocat. (ER)

Occurrences

Le Maire, Martin

Orfèvre à Lyon. (ER)

Occurrences

Le Maistre, Claude

Traducteur du Beneficio di Christo (Venise, Bernardino de Bindoni, 1543) sous le titre Du Benefice du Jesuschrist crucifié (Lyon, Jean de Tournes, 1545), rapidement mis à l'index. Destinataire de plusieurs pièces de Bonaventure des Périers parues dans le Recueil des oeuvres de feu Bonaventure des Periers, Lyon (Jean de Tournes, 1544). Il émigre de Lyon vers Genève en 1549 (où il fait une faillite retentissante dont E. Droz rend compte). Il traduit deux psaumes, publiés dans le Psautier de Genève. Voir Eugénie Droz, Chemins de l'hérésie, III, Genève, Droz, 1070-1976, p. 123-124 et plus largement p. 80-129. Guillaume Berthon, Quelques nouveautés bibliographiques autour d'Étienne Dolet et Jean de Tournes: les Psaumes de Marot et le Benefice de Jesuschrist traduit par Claude Le Maistre (1544-1545), BSHPF, 158, 2012, p. 671-684. Rosanna Gorris, Il Torchio e la seta: la nébuleuse des imprimeurs et libraires piémontais à Lyon et leur networking franco-italien , in La Savoir italien sous les presses lyonnaises à la Renaissance, éd. Silvia d'Amico et Susanna Gambino Longo, Genève, Droz, 2017, p. 37-88. (ER)

Occurrences

Lesbie

Maîtresse de Catulle, chantée par le poète latin. (ER)

Occurrences

Leucothoé

Mortelle, aimée par Hélios, assimilé par les Romains à Phébus. À sa mort, elle est transformée en encens. Voir Ovide, Métamorphoses, IV, v. 196-255.

Occurrences

Le Verrier, Odoart

Clerc au greffe du roi à Lyon d'après La Fontaine d'Amour. Son nom figure dans la dédicace à Me François Verius, chanoine de Mâcon, de l'Epitome des trois premiers livres d'Artemidore traduit par Fontaine (Lyon, Jean de Tournes, 1546). (ÉR)

Occurrences

Levin, Jean

Probablement Jean Levin (moins possiblement Theode Levin). Jean Levin figure parmi les recteurs de l'Hôpital général de la Charité et Aumône générale de Lyon élus le 31 décembre 1542 (Catalogue des noms de Messieurs les Recteurs et Administrateurs de l'Hôpital général de la Charité et Aumône générale de Lyon depuis son institution, Lyon, Aimé Delaroche, 1742, p. 9) Archives municipales, CC/1069, comptabilité communale (1558-1559): Jehan Le Vin , esleu de Lyonnois . CC/1074, comptabilité communale de Jehan Coulaud (1559-1560): Jehan Levin , esleu de Lyonnoys . CC/1089, comptabilité communale (1560-1561), carnet de quictances de remboursement du prest de l'année MVcXLII, de ce qui en a esté payé en l'année finissant le dernier septembre XVcLXI : parmi les personnes remboursées, l'esleu Levin . Archives municipales de Lyon, CC41, nommées 1545, f° 28 v°: 'Jehan Levin esleu. (ER)

Occurrences

Linus

Fils de Phébus et de Psamathé, recueilli bébé par des bergers et dévoré par les chiens du troupeau.

Occurrences

Lisippe de Sicyone

Sculpteur et bronzier grec du IVe sicèle av. JC.

Occurrences

Lorraine, Claude (duc de Guise)

1496-1550. Comte (1508) puis duc d'Aumale (1547); comte (1520) puis duc de Guise (1528). Frère du Cardinal de Lorraine (Jean de Lorraine). Époux d'Antoinette de Bourbon. Lors de la captivité de François Ier et de la régence de Louise de Savoie, il est conseiller militaire de la régente. Mécène. (ER)

Occurrences

Lorraine, Jean III de

Jean III de Lorraine (1498-1550), famille de Guise. Il grandit à la cour de France, avec son frère Claude (futur duc de Guise). Proche de François Ier. Notamment archevêque de Lyon de 1537 à 1539. Échoue de peu à l'élection comme pape en novembre 1549, face à Jules III.

Occurrences

Lucas (frère)

Non identifié. Personnage générique? (ER)

Occurrences

Lune

Déesse romaine qui endort le berger Endymion pour l'aimer durant son sommeil.

Occurrences

Lysias

Orateur athénien, Ve-IVe s av. JC.

Occurrences

Lyvron, M. de

DVNI (Destinataire Volant Non Identifié), (ER)

Occurrences

L’Estoille, Louis de

Seigneur de Souliers, conseiller au Parlement de Paris le 30 mars 1537, reçu conseiller au Grand-Conseil et Grand-Correcteur et Rapporteur de la Chancellerie de France le 5 avril 1543, puis Président de la Cour des Aides de Paris le 20 décembre 1552 et Président des des Chambres des Enquêtes le 22 juin 1554. Meurt en 1559. Époux de Marguerite de Montholon, fille de François de Montholon, Garde des Sceaux de France, et de Marie Bourdet (La Chesnaye-Desbois et Badier, Dictionnaire de la noblesse: contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France, tome 7, Paris, 1863-1876). Père de Pierre de l'Estoile. (ER)

Occurrences

Machaon

Fils d'Asclépios et d'Épione. Frère de Podalire, d'Hygée et de Panacée. Héros de la guerre de Troie, chirurgien des Achéens.

Occurrences

Maïa

Mère du dieu Mercure.

Occurrences

Maine, Guillaume du

Né vers 1490, mort en 1564. Poète et humaniste. Helléniste. Précepteur de Dreux Budé. Josse Bade lui dédie son édition de Cicéron (1522). Signalé par Dolet, dans les Commentaires de la langue latine, parmi les contemporains que la mort ne pourra effacer, grâce à leur savoir. Nicolas Bourbon fait son éloge dans la préface des Nugæ de 1533. En 1536, il est précepteur des enfants de France. Un acte de 1541 le signale comme aumônier de Charles, duc d'Orléans. Voir Emmanuel Buron, Lecture et récitation de la poésie dans la seconde moitié du XVIe siècle: le point de vue des poètes , À haute voix. Diction et prononciation aux XVIe et XVIIe sièclesn éd. O. Rosenthal, Paris, Klincksieck, 1998, p. 139-142. Michel Magnien, Vascosan éditeur de Guillaume du Mayne (1556) , in Les Poètes de la Renaissance et leurs libraires, éd. Denis Bjaï et François Rouget, Droz, 2015, p. 455-483. Verdun-Léon Saulnier, Troubles au couvent de Tarascon, Marguerite de Navarre, Guillaume du Maine, Claude de Bectoz et Denys Faucher , Kentucky Romance Quaterly, XXI, supll. n° 2, 1975, p. 309-317. (ER)

Occurrences

Marc Antoine

Homme politique et militaire romain (83-30 av. JC). Amant de Cléopâtre.

Occurrences

Marguerite de France

Fille de François Ier, sœur de Henri II. Duchesse de Berry. Protectrice de la Brigade.

Occurrences

Marguerite de Navarre

Sœur de François Ier, † 1549. Mère de Jeanne d'Albret. (ER)

Occurrences

Marie

Mère de Jésus.

Occurrences

Marot, Clément

Mort en 1544. Devise: La mort n'y mord. Voir les travaux de Guillaume Berthon. (ER)

Occurrences

Mars

Dieu romain de la guerre, amant de Vénus.

Occurrences

Martial

Poète latin. (ER)

Occurrences

Martin

Personnage fictif? Apparaît dans une épigramme graveleuse. (ER)

Occurrences

Mayaude, Fleurie

Épouse d'Ennemond Polier. Archives du Rhône, Challiart, 23 avril 1549 (3E342): vente de Fontaine et Bureau à Fleurie Mayaude (lié à la succession de la première épouse de Fontaine). (ER)

Occurrences

Mellier, Guillaume

Juriste lyonnais, auteur de lEdict du Roy Henry II sur les mariages clandestins contractez par les enfants de famille, sans le vouloir et consentement de leur pere & mere... commenté en declaration Panegyrique par M. Guillaume Mellier, Docteur ès Droits et Advocat ès cours de Lyon, Lyon, Nicolas Edoard pour Thibaud Dormand, 1558, in-8°, privilège au nom de Temporal. Quatrain décasyllabique de Fontaine en l'honneur de Mellier en tête de l'ouvrage. Lettre de Barthélemy Aneau à Guillaume Mellier, conservée à la bibliothèque municipale de Lyon (Fonds Morin-Pons, n°61,22). Voir Gabriel-André Pérouse, Une lettre de Barthélemy Aneau , RHR, 1998, n°47, p. 63-72. Contributeur du Recueil de vers latins et vulgaires, élaboré par Dolet et publié chez Juste en 1536. En 1522, Guillaume Mellier a prononcé l'oraison doctorale de la Saint-Thomas (Saulnier citant Tricou, La Mort du dauphin François et son tombeau poétique (1536) , BHR, n°6, 1945, p. 83, n. 1). Pernetti, p. 318, signale qu' il fit encore un ouvrage sur les vêtements, habits et ornements des gens de Justice de la Gaule françoise: il est manuscrit et ajoute que Le P. Builloud assure qu'il estoit grand Poëte, Poëta insignis. Ce témoignage s'accorde avec celui du Poëte d'Ulcherius, qui, dans un recueil d'épigrammes de sa façon, imprimé en 1550, lui adresse une pièce qu'il cite. Leurs armes d'azur au chevron d'or à dextre d'un croissant d'argent et d'une étoile d'or en chef et une rose d'argent en pointe. MM Fontaine, Alector ou le Coq, Genève, Droz, 1996, p. 931, notice 52. https://chfontaine.hypotheses.org/category/prosopographie Arch municipales CC40. Nommées 1545: Me Guill(aum)e Mellier docteur: 100£. Frère de Nicole Mellier. (ER)

Occurrences

Mellier, Nicole

Juge ordinaire de Lyon. Arch. municipales de Lyon CC/964, 1544-1545 (Comptablité de Jacques Coulaud), pièce 23: honoraires de Me Nycole Meslier , lieutenant en la court orinaire de Lyon, pour avoir veu et faict son rapport du procès qui estoit pendant en ladicte court, entre le Consulat de ladicte ville, demandeur, d'une part, et les heritiers de feu Jehan Chapelle, et espices de dix escuz d'or soleil, fournyes pour le jugement deffinitif dudit procès, vuydé en ladicte court ordinaire de Lyon, au mois de septembre MVc XLIIII. Arch municipales CC40. Nommées 1545: Me Nicole Mellier lieutenant: 100£. Dans la Fontaine d'Amour, lieutenant du juge ordinaire de Lyon. (ÉR)

Occurrences

Mercure

Dieu romain de l'éloquence, assimilé à Hermès.

Occurrences

Michault

Non identifiable avec le prénom seul. Plusieurs épigrammes sont adressées à Michault - il y en a probablement plusieurs. (ER).

Occurrences

Michel, Mathieu

masitre Matthieu Michel , dans les Estreines, figure ajuste avant deux étrennes adressées à maistre Sebastien Gryphe et à Jean de Tournes, maistre Imprimeur . Est-il également du milieu? Un Mathieu Michel figure dans l'Inventaire-Sommaire des Archives hospitalières antérieures à 1790 élaboré par Fortuné Rolle, Lyon, Perrin et Marinet, 1875, tome II, Ville de Lyon. La Charité ou aumône-générale , p. 5, col. 2 (3 octobre 1554). Ce Mathieu Michel est originaire de Saint-Genis-Laval, près de Lyon. (ER)

Occurrences

Michelle

Personnage fictif? Destinataire d'une épigramme graveleuse. (ER)

Occurrences

Montmorency, Anne de

1493-1567. Connétable (1538), duc et pair de France, maréchal puis grand maître de France. Proche de François Ier et de Henri II. Il est en disgrâce à partir de 1541, et ne revient à la cour qu'après la mort de François Ier. Époux de Madeleine de Savoie-Tende, avec laquelle il a douze enfants. (ER)

Occurrences

Morel, Claude

Index MM. Me greffier de la cour ordinaire de Lyon

Occurrences

Morel, François

Greffier en la cour ordinaire de Lyon. (ER)

Occurrences

Morelet de Museau, Antoine

Né en 1500, mort en 1552 à Bâle). Conseiller du roi, et ambassadeur en Suisse, Seigneur de La Marcheferrière et du Bourgeau. Fils de Jean Morelet de Museau, mort ruiné en 1529, dont les biens ont été saisis par le roi. Antoine Morelet de Museau est ami de Jean Tagaut. Il est aussi poursuivi pour corruption, semble attiré par la Réforme et se réfugie à Bâle en 1534. Notamment Archives nationales, MC/ET/III/54 (25 mai 1542): seigneur de Montretout et de la Marcheferrière; MC/ET.III/59 (22 avril 1544): Morelet de Museau, seigneur de la Marche-Ferrière; MC/ET/III/52 (5 mars 1553): Morelet Museau, conseiller du roi, ambassadeur aux ligues suisses; MC/ET/XIX/178 (26 mai 1549): Morelet de Museau, valet de chambre du roi, seigneur de la Marcheferrière, ayant les droits du roi à la poursuite des dettes actives de feu Morelet de Museau, général de France. Voir Jean Tagaut, Odes à Pasithée, éd. Franco Giacone, p. XLVII, n. 125, et Peter Bietenholz, Contemporaries of Erasmus, p. 460-461. Antoine Mizauld, Meteorologica, Paris, Regnault et Claude Chaudière, 1547, lui offre une épître dédicatoire (sous le nom latinisé de Maurus Musæus). (ER)

Occurrences

Morin, Jacques

Gendre de François Errault, seigneur de Chemant. Époux de Geneviève Errault. Conseiller au parlement de Paris. Voir Anselme de Sainte-Marie, Histoire de la Maison Royale de France, et des grands officiers de la Couronne, vol. 2, 1674, p. 96. (ÉR)

Occurrences

Mornay, Françoise de

Épouse de Claude de Bourges, général des finances de Savoie et Piémont pour le roi (Arch. nat. MC/ET/XIX/94, 5 juillet 1548), seigneur de Mions dans le Dauphiné, échevin (préciser les années). Mère de Clémence de Bourges. Son inventaire après décès: Arch. nat. MC/ET/XXIII/132, 20 octobre 1584.

Occurrences

Moyreau, Pierre

Compagnon imprimeur, originaire de Dourdan. C'est lui qui compose le texte de La Fontaine d'Amour chez Jean de Tournes en 1545.

Occurrences

Muses

Occurrences

Nemesis

Maîtresse de Tibulle, chantée par le poète latin. (ER)

Occurrences

Neptune

Dieu romain des océans.

Occurrences

Noailly, Antoine

Procureur à Lyon. Lié, semble-til, à Annemond Polier et à Odoart Le Verrier. (ÉR)

Occurrences

Œnone

Première épouse de Pâris, prince troyen, avant le rapt d'Hélène.

Occurrences

Ovide

Poète latin. (ER)

Occurrences

Page

Probablement le secrétaire du prieuré de La Platière. Il est le frère de Jacques Page, d'après les Estreines, mais son prénom reste à identifier. (É.R)

Occurrences

Page, Jacques

Frère du secrétain de la Platière. Fontaine lui donne le titre de maistre . Jean Fontaine, le fils de Charles Fontaine, offre, dans son Hortulum Puerorum / Petit Jardin pour les enfants (Lyon, Loys et Charles Pesnot, 1561), un Carmen ad Jacobum Pagium . Arch. municipales de Lyon, CC/898 (1537-1538, pièce n°10, 11), comptabilité communale de Jacques Coulaud: gages de (...) Jaques Paige (...) , commis par le consullat de la ville de Lyon à la garde des clefz des portes et portalz de la ville, pour leur vacation d'avoir ouvert et fermé lesdictes portes, seoir et matin et de nuyt, aux postes du roy et autres allans et venans pour les affaires du Roy, quand besoing a esté . Ce Jaques Paige doit-il être différencié de Jaques Paige, dit Mayod qui apparaît par ailleurs dans les archives municipales, désigné comme fermier des entrées (Arch. municipales de Lyon, CC/913, 1538-1539)? CC/1140 (1566-1567), comptabilité communale, folio 20: louaige des maisons qui furent feu Jacques Paige, dit Mayod, prinses par execution... CC/1147 (1567-1568), comptabilité communale: louaige des maisons qui furent de feu Jacques Paige, dict Mayoud, prinses par execution... . CC/1154 (1568-1569), pièce n°32 verso: louaige des maisons qui furent de Jacques Paige, dict Moyroud, prinse par execution... . (ÉR)

Occurrences

Pallas

Déesse grecque de la sagesse, assimilée à la déesse romaine Minerve.

Occurrences

Pan

Dieu satyre. (ER)

Occurrences

Pandore

Dans la mythologie grecque, première femme humaine, façonnée par Héphaïstos, dont le nom signifie ornée de tous les dons .

Occurrences

Pâris

Prince troyen, fils de Priam. Ravisseur d'Hélène, épouse de Ménélas.

Occurrences

Parrhasios

Peintre grec originaire d'Éphèse. Il est le rival de Zeuxis, à Athènes. Une anecdote raconte que les deux peintres s'affrontèrent. Euxis peignit des grappes de raisin qui trompèrent les oiseaux. Parrhasios peignit un rideau. Lorsque Zeuxis demanda à ce qu'on le tire pour dévoiler le tableau, il comprit qu'il avait été surpassé par son rival - Zeuxis ayant trompé des animaux quand Parrhasios avait trompé un peintre.

Occurrences

Phébus

Occurrences

Phèdre

Fille de Minos, épouse de Thésée. (ER)

Occurrences

Phidias

Sculpteur, orfèvre et peintre grec du IVe s av. JC. Une légende rapporte que lors d'un concours de sculpture d'une statue d'Athéna devant être placée à quatre mètres du sol, Phidias découvrit une œuvre difforme que rejetèrent les Athénien, jusqu'à ce qu'elle soit mise en place. À quatre mètres du sol, les proportions étaient parfaites.

Occurrences

Pierre

Objet d'une épigramme de La Fontaine d'Amour (1545). Il emprunte constamment le saye du poète. (ER)

Occurrences

Pierrevive, Marie-Catherine de

Fille de Nicolas Pierrevive et de Jeanne de Turin. Mariée à Antoine Gondi, seigneur du Peron, conseiller de la ville de Lyon en 1537 et 1538, trésorier de l'archevêque en 1539. Quitte Lyon pour Paris en 1544 (a intégré l'entourage de Catherine de Médicis), gouvernante du futur Charles IX en 1551, dame d'honneur de Marie Stuart en 1559. Mère, notamment, de Meraulde de Gondi (ca 1516-ap 1561) et d'Albert, maréchal de France, qui épouse en 1565 Catherine de Clermont, héritière de la baronnie de Retz. Son livre d'heures: https://numelyo.bm-lyon.fr/BML:BML_06PRV01000Rs3573021090 (ER)

Occurrences

Pinel, Antoine

Clerc du greffe de la sénéchaussée royale, à Lyon. (ER)

Occurrences

Pise, Antoine de

Mâconnais, connaissance de François Verius. Il s'agit probablement d'un membre de la famille de Philippe de Pise. Dans l'état actuel des connaissances, il est peu probable qu'il s'agisse du même que celui qui figure dans les archives. (ER)

Occurrences

Pise, Philippe de

Élu pour le roi à Mâcon. Antoine du Moulin adresse sa révision de la traduction des Commentaires de Jules César (Lyon, Jean de Tournes, 1545) A Monseigneur Monsieur Philippe de Pise, Esleu pour le Roy nostre Sire au pays de Masconnois , f° aa 2 r°-v°. La famille de Pise semble être une famille de notables mâconnais (trace dans les archives). (ER)

Occurrences

Platon

Philosophe athénien (Ve-IVe s av. JC). Les néoplatoniciens voient dans son œuvre un modèle de poésie.

Occurrences

Podalire

Fils d'Asclépios et d'Épione. Frère de Machaon, d'Hygée et de Panacée. Héros de la guerre de Troie. Médecin des Achéens.

Occurrences

Polier, Annemond

Procureur de Lyon. Archives municipales de Lyon, CC40 (nommées 1545), f. 20 r°. Époux de Fleurie Mayaulde (le mariage a probablement lieu en 1545 d'apès une épigramme de La Fontaine d'Amour). Archives départementales du Rhône (2 documents concernant Fontaine et Bureau - cotes?). (ER)

Occurrences

Priape

Dieu au membre viril imposant, souvent représenté ithyphallique.

Occurrences

Prieur d'Aulmont

Non identifié (pas même Aulmont),

Occurrences

Properce

Poète élégiaque latin. (ER)

Occurrences

Provincialle, Marguerite

Mère de François Santian. En 1540, elle est veuve de Thomas Santian, bourgeois de Lyon, dame de Villette (Archives départementales de Cote d'Or, B10615). Pierre Louvet, Mémoires de Louvet: histoire du Beaujolais, manuscrits inédits des XVIIe et XVIIIe sicèles, éd. Léon Galle et Georges Guigue, 1903, p. 128: Dénombrement, du 8 mars 1539, par damoiselle Marguerite Provincialle, veuve de feu Thomas Santian, bourgeois de Lyon, pour une maison forte appelée Villette, où elle disait avoir haute, moyenne et basse justice. (ER)

Occurrences

Publius

Propriétaire d'une chienne, Issa, chantée par Martial.

Occurrences

Pyrame

Amant de Thisbé.

Occurrences

Pyrgotèle

Graveur grec du IVe siècle av. JC. Il a fait le portrait d'Alexandre, comme Apelle et Lysippe.

Occurrences

Quelin, Nicole

Conseiller du Roi en la cour de Parlement et président en la chambre des Enquêtes (archives nationales, ex Châtelet de Paris, Insinuations, Y//86, fol. 35, 20 août 1539, ou Y//90, fol. 73, 20 août 1544). Clerc, reçu le 29 mai 1526, au lieu de feu Jacques Doulcet. Président des Enquêtes le 16 décembre 1532 et Parlement d'Henri II (Édouard Maugis, Histoire du Parlement de Paris. De l'avènement des rois Valois à la mort d'Henri IV, tome III, Rôle de la Cour par Règnes, 1345-1610, Paris, Auguste Picard, 1916, p. 157). (ER)

Occurrences

Ratier, Pierre

Peintre. Estelle Leutrat, Les Débuts de la gravure sur cuivre en France: Lyon, 1520-1565, p. 111. Natalis Rondot, Les Peintres de Lyon du quatorzième au dix-huitième siècle, Paris 1888, p. 86, n° 270, indique les dates d'activité 1529-1547. Est-ce le même que n° 235. Pierre Ponchon (..1523-1537°. Pierre Ponchon ou Pouchon dit Ratier, maître peintre, a travaillé, en 1533, pour l'entrée de la reine Éléonore ? Arch. municipales de Lyon, CC/144 (1545-1554), taxes perçues au nom du roi: contribue comme peintre à 15 deniers, 27 sous 6 deniers (folio 106 verso). Arch municipales CC40. Nommées 1545, f. 7 v°: Pierre Rather painctre: xv£. (ER)

Occurrences

Reclus, Pierre

Apothicaire à Lyon. (ER)

Occurrences

Regnart, Georges

Capitaine, Lyonnais. Arch municipales CC40. Nommées 1545, f. 28 r°: George Regnard: C£. (ER)

Occurrences

Regnault, Pierre

Échevin à l'orée de 1546 (Monfalcon). (ER)

Occurrences

Renée de France

1510-1575. Fille de Louis XII et Anne de Bretagne, sœur de Claude de France donc belle-sœur de François Ier. Épouse d'Hercule II d'Este, duc de Ferrare (1528), et belle-sœur d'Hippolyte d'Este. Duchesse de Ferrare. À Ferrare, elle accueille les français exilés pour cause de religion, dont Marot. Source : Barbier-Mueller, Bibliothèque poétique. (ER)

Occurrences

Robinet

Occurrences

Rochefort, Anne de

Sœur de Jean de Rochefort. Est-ce la même qui figure dans l'Inventaire-Sommaire des Archives hospitalières antérieures à 1790 élaboré par Fortuné Rolle, Lyon, Perrin et Marinet, 1875, tome II, Ville de Lyon. La Charité ou aumône-générale , p. 9, col. 2? Anne de Rochefort, veuve de noble François Guérin, contrôleur des deniers communs, donc et octrois de la ville (20 octore 1588). (ER)

Occurrences

Rochefort, chevalier de

problèmes d'identification explicités à l'article Jean de Rochefort

Occurrences

Rochefort, Clémence de

Veuve d'André Briau (Briellus), médecin de Louis XII et de François Ier, ami de Symphorien Champier (Pierre Jacquet, Les Botanistes lyonnais du XVIe siècle , Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon, 65e année, supplément au n°5, mai 1996, p. 6). Figure dans la comptabilité communale de François Coulaud: quittances des rentiers de la ville (Archives municipales de Lyon, CC/887: 1536-1537; CC/900: 1537-1538; CC/913: 1538-1539; CC/927: 1539-1540; CC/941: 1540-1541; CC/948: 1541-1542; CC/960: 1543-1544; CC/0969: 1545-1546; CC/0973: 1546-1547; CC/0978: 1547-1548; CC/0993: 1549-1550; CC/0998: 1550-1551 ). Elle y est désignée comme veuve de feu Me André Bryau, en son vivant premier médecin du Roy . Voir aussi CC/882 (1536-1537); CC/954 (1542-1543). D'après l'Histoire littéraire de la ville de Lyon de Dominique de Colonia, André Briau a été échevin en 1518. (ER)

Occurrences

Rochefort, Jean de

Frère d'Anne de Rochefort. Époux de Marguerite Senneton. Richard Gascon, Grand commerce et vie urbaine au XVIe siècle. Lyon et ses marchands (environs de 1520-environs de 1580), le signale parmi les grands marchands drapiers dans le quartier de Saint-Nizier (rue de la Draperie et rue Longue). Conseiller de la ville de Lyon (Comptes du receveur Jacques Coulaud, 1538-1539= archives municipales de Lyon, CC/911, ainsi qu'en 1545-1546: gages du conseiller Jehan de Rochefort, pour demie année finie à Noël 1545 , CC/968). Je n'arrive pas à le distinguer du chevalier de Rochefort , qui apparaît plus haut dans les Etreines mais logiquement, il s'agirait de deux personnes différentes (le père = chevalier et époux de Marguerite Senneton / le fils, frère d'Anne?). De fait, dans les Odes, Enigmes..., Jean de Rochefort est donné comme neveu de Jean Senneton (p. 73). Compère de Fontaine en 1545. (ER)

Occurrences

Rolline

Objet de deux épigrammes dans La Fontaine d'Amour. (ER)

Occurrences

Royet

Non idenfiée. Épouse de Bartolomy Royet.

Occurrences

Royet, Bartholomy

Non indentifié. (ER)

Occurrences

Sala, François

Époux d'Anne Durande, d'après Fontaine, 1546. Capitaine de la ville de Lyon. Archives nationales MC/ET/XIX/178, 22 juin 1549. Archives municipales de Lyon, Comptabilité communale de François Coulaud, CC/941, 1540-1541: François Sala, fils de feu Jehan Sala, en son vivant capitaine de la ville , CC/960 (1543-1544): François Sala, capitaine de la ville. Et CC/1034, 1555-1556: François Sala, heritier de Jehan Sala, son frère, seigneur du Rieu. Et CC/984 (1548-1549): Françoys Sala, capitaine de la ville. Voir aussi CC/948 (1541-1542), CC/954 (1542-1543), CC/963 (1544-1545), CC/998 (1550-1551), CC/965 et CC/969 (1544-1545), CC/968 (1545-1546); CC/972, pièce n° 35 (1546-1547), CC/973 (1546-1547), CC/977, pièces 17 et 25 (1547-1548), CC/998 (1548-1549, pièce n°42), CC/992 (1549-1550); CC/42 (1551); CC/1097 (1561-1562). BB/60, 11 août 1543, folio 111 v°; BB/61, 16 avril 1544, folio 273 v°; BB/65, 24 août 1546, folio 176 v°; BB/66 (10 mai 1547, folio 20 v°: échevin); BB/73, 7 juillet 1552, folio 7 v°; BB/88, 4 juillet 1569, folio 142 v° (résignation de sa charge de capitaine de la ville). Monfalcon, Histoire de la Ville de Lyon, p. 1403, indique qu'il est échevin en 1546-1547, 1552-1553, 1564-1566. Échevin à l'orée de 1546 (Monfalcon). (ER)

Occurrences

Saleignac, M. de

Index MM. « Dr de Mgr le cardinal [Jean] de Lorraine » || Index MM. il s’agit peut-être encore du personnage présent dans Font., ou d’un autre – Jean, bénédictin, Dr en théologie, lecteur d’hébreu ?

Occurrences

Salel, Hugues

Poète et traducteur royal. Il publie dès 1534 un dizain en tête de Pantagruel de Rabelais (Lyon, Juste). Après la trêve de Nice (1538), il est nommé valet de chambre ordinaire du roi et entre à la cour de François Ier, qui le nomme en 1540 abbé commanditaire de Saint-Chéron. Il traduit pour François Ier les douze premiers chants de L'Iliade (dix paraissent du vivant du roi, d'abord en 1542 dans un contrefaçon lyonnaise que le roi fait interdire avant la publication autorisée, en 1545, par Vincent Sertenas à Paris). Il meurt en 1553. Voir H. Kalwies, Hugues Salel: His Life and Works, Normal Illinois, Applied Literature Press, 1979; L.-A. Bergounioux, Un précurseur de la Pléiade. Hugues Salel de Cazals-en-Quercy (1504-1553); et John Nassichuk, Poétique de la diplomatie: Hugues Salel et l'entrée de Charles Quint en France (1539-1540) , RHR, 2002, n°55, p. 51-67. (ER)

Occurrences

Saliat, Pierre

Traducteur d'Aristote, Du Monde. Philon, du Monde. Songe de Scipion (Lyon, Pierre de Tours, 1542). Traducteur des Neuf livres des Histoires d'Hérodote (1552 puis 1556), auteur d'une biographie de Galiot de Genouillac (mort en 1546), le grand-père d'A. de Crussol, publiée en 1549 Précepteur d'Antoine de Crussol, comte de Tonnerre, et de ses frères. Plus tôt, il a eu pour élève, au collège de Navarre, François de Genouillac, l'oncle maternel d'A. de Crussol. Préoccupations pédagogiques qui transparaissent dans sa traduction du De Pueris d'Érasme (Declamation contenant la maniere de bien instruire les enfans des leur commencement...). Voir: https://chfontaine.hypotheses.org/1132. Il est également secrétaire du Cardinal de Châtillon , en 1556. Voir Marine Molins, p. 37-41. (ER)

Occurrences

Santian, François

Fils de Marguerite Provincialle, dame de Villette ; puis Sr de Villette. (ER)

Occurrences

Sappho

Poétesse grecque.

Occurrences

Saturne

Dieu romain, qui préside aux Saturnales, qui précèdent le solstice d'hiver.

Occurrences

Sauvage, Denis

Avocat, poète, traducteur, historiographe du roi Henri II. Né en 1520 à Fontenailles en Brie (Champagne), probables études à Orléans. À Paris, il fréquente l'officine de Vascosan (où il fréquente Jean Martin, Théodore de Bèze, Jacques Peletier). Associé par Fontaine à Théodore de Bèze en 1545. Ses liens avec les sympathisants de la Réforme l'amènent à quitter les persécutions parisiennes dès la fin de l'hiver 1548-1549 pour gagner Genève, brièvement, puis Lyon Voir E. Droz, Notes sur Théodore de Bèze , p. 606-610; L. Sozzi, Boccacion in Francia nel Cinquecento, in Il Boccacio nelle cultura francese, ed. C. Pellegrini, Florence, Olschki, 1971, p. 22229, 231, 234; P.-M. Bondois, Henri II et ses historiographes. Denis Sauvage , Bulletin philologique, 1925, p. 135-149; M. Simonin, Autour de Jean Martin: Denis Sauvage, Jacques de Vintimille et Théodore de Bèze, in Jean Martin. Un traducteur au temps de François Ier et Henri II, Paris, Presses de l'École Normale Supérieure, 1999, P 33-42 et Élise Rajchenbach, Mais devant tous est le Lyon marchant. Construction littéraire d'un milieu éditorial et livres de poésie à Lyon (1536-115), Genève, Droz, 2016, p. 171 sq. (ER)

Occurrences

Scarron, Jean

Occurrences

Scève, Guillaume

Conseiller de Chambéry à partir d'octobre 1539 (Jean-Claude Margolin, Au temps de Barthélemy Aneau: Jean de Boyssoné et l'humanisme lyonnais d'après sa correspondance , RHR n° 47, 1998, p. 12). Cousin de Maurice Scève. Il participe au Recueil de vers latins et vulgaires composés sur le trespas de feu Monsieur le Dauphin (Lyon, Juste, 1536). Il meurt probablement avant 1545. Voir Verdun-Léon Saulnier, Maurice Scève, ca 1500-1560, Paris, Klincksieck, 2 vol, 1948-1949. (ER)

Occurrences

Scève, Maurice

Poète et érudit lyonnais. (ER)
 Faut-il faire une notice? ;-)

Occurrences

Scève, Pierre

Pierre II Scève, fils de Pierre I Scève, cousin de Maurice Scève. Élu échevin de Lyon en 1544, 1546, 1549, 1551, 1554, 1557, 1559, 1561, 1562. 1548: commis à la recette de l'Aumône générale, pour plusieurs années. Voir John L. Gerig, The Family of Maurice Scève, PMLA, vol 24, n° 3 (1909), p. 473-474. Jean-Baptiste Monfaucon, Histoire de la ville de Lyon, 1847, p. 1403, ne donne pas 1544 mais 1545, pas 1549 mais 1550, pas 1554 mais 1555, etc (pour 2 ans, à chaque fois). Échevin à l'orée de 1546 (Monfalcon). (ER)

Occurrences

Senneton, Antoine

Maître . Arch. nationales, MC/ET/CXXII/160 (12 février 1547): mariage entre Antoine Senneton, avocat au Parlement de Paris, et Charlotte Millet, fille de Guillaume Millet, médecin ordinaire du roi, avec promesse de pourvoir le marié d'un office de conseillé au Parlement. Frère de Claude, Jacques et Jean Senneton. Voir Catherine Magnien, A Paris, pour Claude Senneton, 1565, Histoire et civilisation du livre, n° II, Lyon et les livres , 2006, p. 74-75. (ER)

Occurrences

Senneton, Claude

(15..-1574) Frère de Jacques Senneton et de Jean Senneton. 1559-1560: Conseiller du Consulat de la ville de Lyon (Comptabilité communale de François Coulaud. Archives municipales de Lyon. CC/1076). 1561-1562: apparaît comme seigneur de Larclais (Comptabilité communale de François Coulaud. Archives municipales de Lyon. CC/1097). Converti au protestantisme. Exil à Genève en 1568. Marie-Dominique Tamet, Les Sennetons, marchands-libraires à Lyon au XVIe siècles. (ER)

Occurrences

Senneton, Jacques

15..-1553. Frère de Jean Senneton et de Claude Senneton. Libraire. Marie-Dominique Tamet, Les Sennetons, marchands-libraires à Lyon au XVIe siècles. Époux d'Anne de Pierrevive: Archives nationales MC/ET/XXXVI/20, 12 novembre 1567 et MC/ET/XXXVI/23, 18 avril 1572 - Jacques Senneton , seigneur de la Freta est mort avant 1567 . Père d'Antoine Senneton. Archives municipales de Lyon, comptabilité du receveur Jacques Coulaud pour 1536-1537, CC/893: paiement de Jacques Senneton et Humbert Gimbre, commis à la conduicte du bastiment du colliége de la Trinité . (ER) Index MM. conseiller au Parlement de Paris || Index MM. Sr, Lyonnais

Occurrences

Senneton, Jean

15..-1559. Frère de Jacques Senneton et Claude Senneton. Marchand-libraire. Marie-Dominique Tamet, Les Sennetons, marchands-libraires à Lyon au XVIe siècles. 1538-1539: commissaire de l'ausmone générale (Comptabilité communale de François Coulaud. Archives municipales de Lyon. CC/913). 1549-1550: conseiller de la ville de Lyon (Comptabilité communale de François Coulaud. Archives municipales de Lyon. CC/992). Échevin en 1539 et 1548 (Pierre Jacquet, Les Botanistes lyonnais du XVIe siècle , Bulletin mensuel de la Société linéenne de Lyon, 65e année, supplément au n°5, mai 1996, p. 17). (ER)

Occurrences

Senneton, Marguerite

Épouse de Jean de Rochefort, à Lyon. Loge près de saint Nizier d'après une épigramme de La Fontaine d'Amour. Enceinte en 1545, d'après la Fontaine d'Amour. (ER)

Occurrences

Soleil

Dieu romain du soleil.

Occurrences

Southan, Jacob

Chirurgien à Lyon. Fait des vers (d'après Estreines de 1546). S'agit-il de Maistre Jacob qui donne une épigramme dans La Fontaine d'Amour (fiche distincte)? (ER)

Occurrences

Stuard, Jacqueline

Épouse de Georges Grolier, trésorier de Crémone. Échange poétique avec Bonaventure des Périer, 1544. Archives municipales de Lyon, nommées pour l'année 1551, CC/42, folio 74: la veuve de Georges Grolier tient une maison assize, en la ruette entrant au cymetière de Saint-Eloy (valeur de 23£). Elle possède également une maison rue de la Flandre (folio 22 v°). Voir carnet de recherches. (ER)

Occurrences

sulpice

Occurrences

Taxard, Pierre

Échevin à l'orée de 1546 (Monfalcon). (ER)

Occurrences

Télèphe

Fils d'Héraclès et d'Augé. Roi de Mysie, il repousse les Achéens qui se rendaient à Troie et qui ont débarqué par erreur. Il est frappé par la lance d'Achille et ne peut être guéri de sa blessure que par cette même lance.

Occurrences

Thesé

Mère de Louis et Jean Thesé, décédée lors de la mort de son fils Jean, avant 1545. Non identifiée. (ER)

Occurrences

Thesé, Jean

Lyonnais. Frère de Louis Thésé. Mort probablement en 1545 (épitaphe dans La Fontaine d'Amour). Les Mellier sont alliés aux Thésé. Me Benoist Mellier est marié à Françoise Thézé, veuve de Jean Besson (Fortuné Rolle, Inventaire des Archives hospitalières antérieures à 1790, Lyon, Perrin et Marinet, 1875, tome I, p. 149, coL,2, 1520?). (ER)

Occurrences

Thesé, Loys

Un Loys Theze 1556, fils de Jaques, natifz de Lyon, qui s'est retiré pour l'Evangile avec quelque peu de bien que Dieu luy a réservé, 20 esc. 1 s t. figure en date du 24 novembre 1556 dans le Livre des Bourgeois de l'ancienne République de Genève d'Alfred Lucien Covelle (1897, p. 252). Un Loys Theze figure à Valence dans la comptabilité communale 1562-1563 de François Coulaud Archives municipales de Lyon, CC/1110, folio 360. Les Mellier sont alliés aux Thésé. Me Benoist Mellier est marié à Françoise Thézé, veuve de Jean Besson (Fortuné Rolle, Inventaire des Archives hospitalières antérieures à 1790, Lyon, Perrin et Marinet, 1875, tome I, p. 149, coL,2, 1520?). (ER)

Occurrences

Thisbé

Amante de Pyrame.

Occurrences

Thomas

Avocat

Occurrences

Thomas, Philippe

Cousin de Ch. Fontaine. Si une étrenne de 1546 lui est adressée, on peut supposer qu'il est lyonnais et qu'il s'agit donc d'un cousin par alliance (comme Jean Bureau) - par la première épouse de Fontaine, Marguerite Carme? (ÉR)

Occurrences

Thomasse

Destinataire d'une épigramme graveleuse.

Occurrences

Tignac, Jean

Juge ordinaire civil et criminel de Lyon, puis lieutenant général et président à Lyon. Arch municipales CC40 (Nommées 1545), f. 16 v°. 1540 et 1546: élu lors de l'élection consulaire de fin d'année, pour l'année suivante (arch. mun. Lyon BB 370???). Arch municipales CC40. Nommées 1545, f. 16 v°: Mons(ieur) le juge m(aistr)e Jehan Tignat: 200£. Arch. municipales de Lyon, BB/66 (1547): choix définitif des conseillers-échevins, dont Jean Tignat, juge civil et criminel de Lyon. (ER)

Occurrences

Tiraqueau, André

Conseiller au parlement de Paris. Attention aux homonymes familiaux., mais il semble bien qu'il s'agisse du célèbre jurisconsulte Arch. nationales, MC/ET/XIX/156 (26 mars 1541). Arch. nationales, MC/ET/VIII/70 (19 novembre 1542). Arch. nationales, MC/ET/VIII/71 (28 août 1544): conseiller du roi au Parlement ; époux de Marie Caller (ou Caillière: Arch. nat. MC/ET/LXXXV/30, 26 octobre 1551). Arch. nationales, MC/ET/VIII/212 (10 juin 1551): André Tiraqueau, sieur de Lambier, conseiller au Parlement . Arch. nationales, MC/ET/VIII/70 (19 novembre 1542): il a trois enfants en pension au collège des Cholets. D'après Arch. nat. MC/ET/VIII/212 (10 juin 1551): seigneur de Laurier; fils de Jean Tiraqueau et de Thomyne Marchande, frère de Marguerite Tiraqueau qui a épouse François Gauvet, seigneur de la Roullière. D'autres archives sont conservées. (ER) Index MM. conseiller en Parlement à Paris || 1480-1558 – conseiller au Parlement de Bordeaux, puis de Paris

Occurrences

Tolet, Pierre

Médecin de Lyon. Proche d'Étienne Dolet (leur amitié est évoquée par Charles de Saint-Marte dans La Poésie Françoise, Lyon, Le Prince, 1540). Il offre des vers au Genethliacum Claudii Doleti, Lyon, Dolet, 1549. Traducteur de textes médicaux, en particulier de Galien (voir Élise Rajchenbach, « Médecins, chirurgiens, apothicaires : à qui sont adressées les traductions médicales ? Enquête sur l’édition lyonnaise des années 1540 », Tensions à l’âge de l’imprimé : la construction conflictuelle des publics à la Renaissance en France, éd. R.-C. Breitenstein et T. Vigliano, Renaissance et Réforme, vol. 42.1, 2019, p. 211-232) et de Nicolas de Villegagnon; auteur du Paradoxe de la faculté du vinaigre (Lyon, Jean de Tournes, 1549). Il fait partie des auteurs (avec J. Canape ou S. Champier) auxquels on attribue l'anonyme Phlegmoniatria. Dialogue de la cure du Phlegmon (Lyon, P. de Sainte-Lucie (?), s.d.). Sur son engagement dans la promotion du français, voir Élise Rajchenbach, Mais devant tous est le Lyon marchant. Construction littéraire d'un milieu éditorial et livres de poésie française à Lyon (1536-1551). (ER)

Occurrences

Tourvéon Claude

Archives municipales de Lyon, CC 0992 (comptabilité communale 1549-1550 de François Coulaud, gages des conseillers de la ville). Claude Tourvéon est conseiller du Roy en son grant conseil. Époux de Madeleine du Peyrat. Arch municipales CC40. Nommées 1545., f. 21 r°: Mons(eigneu)r le conseiller Tourneon: C£. Épître du libraire Antoine Vincent à Claude de Tourvéon (1er janvier 1545, n. s.) qui aurait encouragé le libraire à donner une édition révisée de la Repetitio de Guillaume Benoît. Base Jonas: http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/23653. (ER)

Occurrences

Troëmont, Guillaume de

Non identifié pour le moment. On trouve la trace d'un Claude de Trémon, gouverneur de Mâcon (Archives municipales de Lyon, AA/44, folios 135-144). S'agit-il de la même famille? (ER)

Occurrences

Trougnart, Philibert

Responsable de l'établissement des nouveaux remparts de Lyon (commence en 1544). Archives municipales de Lyon CC/956, comptabilité communale du 1er octobre 1543 au 30 septembre 1544, pièce 56: paiement de Philibert Troignard (avec d'autres noms), commis à la conduicte des rempars et fortifications. Arch. municipales de Lyon, BB/62: A esté ordonné que mardy prochain, Philibert Troignard, commis à la conduicte des ouvraiges des rempars sainct Just, et maistre Jaques Carlat, charpentier, iront à Izeron,, au bois de monsieur larcevesque, pour veoir les boys qui seront necessaires et propres pour faire les canonyeres necessaires pour le boulevard d'Esnay, et autres boys qui seront necessaires pour les rempars, tant de sainct Vincent, que sainct Sebastien, et de faire les marches ainsi qu'ils verront estre au prouffict de ladicte ville (cité par J.-J. Grisard, Notice sur les plans et vues de la ville de Lyon). Arch. municipales de Lyon, BB/65 (1546-1547): Rapport de Jacques de Bripio et de Philibert Troignard sur les injures et violences dont ils avaient fait l'objet de la part de certains artisans de la ville, pendant que ces commissaires faisaient donner la sépulture aux pestiférés et distribuaient des vivres à ceux qu'on avait séquestrés dans leurs maisons. 24 août 1546. (ER)

Occurrences

Ulysse

Héros de L'Odyssée. Époux de Pénélope. Reconnu par son chien Agros lors de son retour à Ithaque.

Occurrences

Vasis, Jean

À ne pas confondre avec le peintre Jean Perréal, sit Jean de Paris . Le surnom Jean de Paris , pour Jean Vasis, est indiqué dans les Ruisseaux. (ER)

Occurrences

Vassé, Louis

Médecin à Lyon (originaire de Châlon ( Lodovici Vassæ Catalaunensis ). 1500-1580 (SUDOC). Auteur de In Anatomen corporis humani tabulæ quatuor, Paris, Michel Fezandat, 1540; traduites par Jean Canape: Tables anatomiques du corps humain universel, Lyon, Dolet, 1541. (ER)

Occurrences

Vénus

Déesse latine de l'amour. Épouse de Vulcain, maîtresse de Mars. (ER)

Occurrences

Vérius, François

Chanoine de Mâcon. Maître. (ER)

Occurrences

Vidilli, Jean

Arch. municipales de Lyon, CC/1189, 1572 (comptabilité communale de Me Pierre Blache), Me Jehan Videlly, Greffier en la seneschaulcée de Lyon . (ER)

Occurrences

Villars, François de

Conseiller, puis juge ordinaire de Lyon. Probablement François de Villars qui, d'après Louis Moréri, Grand dictionnaire historique, 1732, p. 100, est mort en 1562 à l'âge de 68 ans, lieutenant particulier, civil et criminel du presidial de Lyon. Arch municipales CC40. Nommées 1545, f° 25 v°: M(aistr)e François de Vilards conseiller: C£. (ER)

Occurrences

Virieu, Antoine

Enquêteur en la sénéchaussée de Lyon (est-ce un office royal?). Archives municipales de Lyon, CC/46, Nommées de 1586, folio 19: Antoine Virieu, enquêteur pour le Roi à Lyon et CC/48, Nommées de 1586, folio 83: Guillaume Virieu, receveur du taillon de Lyonnais, fils de feu Antoine Virieu, enquêteur pour le Roi, Lyon. (ER)

Occurrences

Voconius Victor

Poète latin, ami de l'empereur Hadrien. (ER)

Occurrences

Xénophon

Historien, philosophe, chef militaire grec (Ve-IVe s av. JC.)

Occurrences

Zéphyre

Dieu du vent. Amant de Flora.

Occurrences

Zeuxis

Peintre grec du Ve s av. JC. Un anecdote raconte que l'une de ses œuvres, L'Enfant aux raisins, était si réaliste que les oiseaux venaient picorer la grappe.

Occurrences